Définition : Ferme de contenus

Les fermes de contenus sont des sites éditoriaux créés et développés spécifiquement pour générer des revenus publicitaires à travers la publicité commercialisée au CPM ou par le marketing de la performance (liens commerciaux, affiliation,etc.).

Les fermes de contenus se distinguent généralement des sites éditoriaux classiques par différents facteurs :

– leur trafic est basé en majorité sur le référencement naturel et notamment sur celui de la « long tail« .
– la politique éditoriale est directement dictée par un potentiel de trafic étudié à partir des statistiques de requêtes sur les moteurs ainsi que sur le potentiel des thématiques en terme d’activité publicitaire
– les contenus sont souvent d’une qualité discutable et constitués d’articles ou vidéos relativement courts
– les contenus sont créés par des rédacteurs payés « au lance pierre » ou par un système de contributeurs  » bénévoles » sur des foires aux questions. Leur création peut également être parfois automatisée.

Les grosses fermes de contenus génèrent quotidiennement plusieurs milliers d’articles et Demand Media leader du secteur déclarait plus de 13 000 rédacteurs fin 2010.

Les fermes de contenus aux contenus les plus « superficiels » ou de « mauvaise qualité » sont désormais pénalisés dans les SERP par Google et les autres moteurs de recherche.

L’exemple d’une des plus grosses fermes de contenus américaine :



Le fait de qualifier un site de ferme de contenus est par nature parfois très subjectif.

Les fermes de contenus sont une des formes possibles de MFA.