Définition : Facing

Le terme de facing peut prendre deux significations dans le domaine de la grande distribution.

Le facing peut tout d’abord désigner le nombre de produits identiques faisant directement face au consommateur sur un ou plusieurs niveaux d’un linéaire dans un point de vente. Ainsi, si 50 produits sont initialement implantés en rayon sur 5 rangées de 10 références, la frontale ou le facing est constitué de 5 produits. Le facing se mesure généralement en nombre de produits / packaging ou en centimètres linéaires. Le facing accordé à un produit influence sa visibilité et joue évidemment un rôle important dans son potentiel de commercialisation. Les marques cherchent donc à obtenir des facings importants en linéaires.

Entendue en tant qu’action, faire le facing signifie remettre les produits du fond sur le devant de l’étagère et compléter éventuellement le nombre de  produits mis en rayon pour éviter une rupture. Lorsqu’il n’est pas automatisé, le facing est une activité multi-quotidienne généralement perçue comme une contrainte par les employés de libre-service.

Un facing bien réalisé et sans trou favorise l’image et permet au consommateur de mieux appréhender visuellement l’offre. Certains présentoirs comportent des systèmes d’autofacing.

Sur un sujet proche, voir également contrôle ou relevé de facing.

Un exemple de système permettant de reconstituer facilement le facing en linéaire et la démonstration de son efficacité :



Une petite illustration visuelle de l’impact d’un facing bien réalisé sur la vitesse de localisation du produit :



 

Une vidéo pédagogique sur l’activité de facing et de mise en rayon :



Une courte vidéo humoristique sur l’activité de facing :