Définition : Effet Streisand

L’effet Streisand désigne le phénomène par lequel, le fait pour une entreprise ou une personne de vouloir faire cesser la diffusion d’une information (article, parodie, image,..) qui nuit à son image sur Internet se traduit le plus souvent par l’effet contraire à celui recherché, c’est à dire par une diffusion finalement plus large de l’information en cause.

Le nom d’effet Streisand vient du fait que la chanteuse Barbra Streisand a voulu faire cesser en 2003 la diffusion d’une photo aérienne de sa villa sur Internet en demandant notamment des dommages et intérêts astronomiques. Sa demande et l’écho qui lui a été fait ont finalement provoqué une diffusion beaucoup plus importante de la photo.

L’effet Streisand s’est depuis produit à de nombreuses reprises et s’explique par plusieurs facteurs :
– l’écho fait à la demande ou à l’action judiciaire dans les médias traditionnels et sur Internet.
– le mouvement de sympathie / solidarité à l’égard de l’individu ou organisation « menacé » par une entreprise ou personnalité influente.
– la reprise de l’élément incriminé (image, vidéo,etc..) sur de très nombreux espaces Internet (sites média, blog, page Facebook, etc..)

On peut noter que non seulement l’effet Streisand donne une ampleur plus importante à ce dont on souhaite limiter initialement l’audience, mais qu’en plus il donne souvent une mauvaise image à l’entreprise ou la personnalité mise en cause qui est vue comme voulant réduire au silence un média ou individu en abusant de sa « puissance ».

Un exemple d’effet Sreisand lorsque la marque Anaca3 a intimé par voie d’huissier à une blogueuse de retirer un article critique à l’égard de ses produits :




La menace initiale :



Un autre exemple d’effet Streisand appliqué au groupe Lactalis ayant voulu limiter les effets d’audiences en catchup TV et ayant probablement obtenu l’effet inverse :

effet-streisand