Définition : Déconsommation

Le terme de déconsommation décrit une tendance générale de moyen ou long terme par laquelle les consommateurs d’un marché ou pays donné diminueraient leur consommation globale.

Dans la pratique, il est probablement possible de distinguer deux phénomènes distincts de déconsommation.

Le premier correspond à une déconsommation « économique »  ponctuelle et annuelle, généralement relevée par l’INSEE, et qui s’explique principalement par un contexte économique peu favorable (crise de confiance, évolution du pouvoir d’achat, etc.).

Le deuxième phénomène serait une déconsommation « sociologique » et serait davantage observée sur le moyen et long terme. Elle correspondrait alors à une volonté de réduire sa consommation en obéissant à différentes motivations plus ou moins complémentaires telles que la remise en cause de la société de consommation et la prise en compte de préoccupations environnementales. Cette déconsommation pourrait alors se faire au profit de nouveaux modes de consommation liés par exemple à l’économie collaborative , à l’achat d’occasion ou à la consommation collaborative.

Il semble qu’en fait, il soit difficile de constater statistiquement dans la durée un réel phénomène de déconsommation global. Il s’agit le plus souvent de phénomènes de déconsommation sectorielle affectant des produits ou secteurs d’activité particuliers pouvant d’ailleurs être liés à une réallocation de la consommation initialement « économisée » dans une logique d’arbitrage budgétaire.

Une analyse d’un phénomène de déconsommation portant sur les PGC :