Définition : Data broker

Le terme de data broker ou courtier de données désigne une entreprise dont l’activité est basée sur la revente de données à des annonceurs ou à des prestataires marketing. Dans le contexte marketing, les données vendues par les data brokers peuvent être utilisées pour le ciblage de campagne marketing, pour de la professionnalisation / recommandation dynamique sur les sites et applications mobiles ou à des fins d’études.

Au sens strict du terme, un data broker ne collecte pas directement la donnée consommateur. Il se « contente » de l’acheter pour la revendre ensuite aux acteurs intéressés avec un processus de traitement / valorisation. Au sens strict du terme, Facebook n’est donc pas un data broker puisqu’il est directement à l’origine de la donnée vendue dans le cadre de ses offres publicitaires.

Par contre, un acteur collectant des données de géolocalisation à travers un réseau d’applications mobiles partenaires pour les revendre aux annonceurs peut être considéré comme un data broker bien qu’il soit difficile de distinguer l’activité de revente des données de la prestation technologique l’accompagnant. Des acteurs spécialisés dans la vente de données intentionnistes, s’ils ne sont pas éditeurs des sites de collecte, peuvent également être considérés comme des data brokers, de même que de nombreux acteurs spécialisés dans la vente de données tierces (third party data).

L’activité de data broker est loin d’être clairement définie et les pratiques du secteurs sont parfois un peu floues, notamment en termes de transparence.