Définition : Dark social en B2B

Le dark social en B2B correspond au phénomène classique du dark social (voir définition générique) appliqué ou étudié spécifiquement dans le contexte de l’environnement B2B.

La recommandation de contenu effectuée entre collègues dans le contexte de l’activité professionnelle se fait le plus souvent en mode privée pour des raisons de confidentialité. Si un lecteur souhaite par exemple faire part à un ou plusieurs collègue d’une astuce marketing identifiée sur ce site, il ne le fera probablement pas par son compte public LinkedIn mais par un envoi d’URL.

Cette recommandation « cachée » entre collègues peut également se faire simultanément vers plusieurs destinataires par le biais d’outils de curation ou de veille interne à l’entreprise.

La prise en compte du dark social peut être importante dans le domaine du content marketing B2B et de l’inbound marketing pour mesurer la rentabilité des dispositifs de production / diffusion de contenus mis en place. Celui-ci peut se mesurer directement lorsque des outils de recommandation hors médias sociaux ou des URL raccourcies sont proposées et utilisées. Lorsque la recommandation se fait essentiellement par des « copier-coller », seule une étude attentive des données de web analytics (accès directs, accès webmail, référents,…) peut permettre d’estimer plus ou moins précisément le phénomène.

Un exemple de prise en compte du dark social par un titre de presse B2B :

dark-social2b2