Définition : Cadeau de presse

Comme son nom l’indique, le cadeau presse est un présent offert à un journaliste. Les cadeaux presse peuvent être offerts à l’occasion d’une conférence ou d’un voyage presse, être envoyés à la rédaction à l’occasion d’un lancement produit ou simplement offerts à un journaliste.

Lors des conférences ou voyages de presse des cadeaux de presse sont généralement remis aux journalistes dans des sacs comprenant également le dossier de presse et éventuellement d’autres informations pratiques. La pratique peut être considérée comme naturelle lorsqu’il s’agit de cadeaux de faibles valeurs. Elle peut poser des problèmes éthiques si l’objet offert est d’une valeur importante et encore plus quand il est mentionné dans l’invitation faites aux journalistes. En son temps, la montre de 1600 € offerte lors de la présentation du vin de Gérard Depardieu à 40 journalistes a créé la polémique. Le cas peut être plus délicat à trancher lorsque l’objet offert est celui faisant l’objet de la conférence.

Les « cadeaux » offerts sous la forme de produits faisant l’objet d’un lancement et destinés à des rédactions de magazines ayant des rubriques « mode », « shopping » ou « nouveaux produits » sont plus légitimes car on peut considérer qu’il s’agit d’échantillons nécessaires. Si ils sont envoyés à des journalistes ou animateurs connus mais ne couvrant pas le champ éditorial lié au produit la pratique soulève alors questions.

Enfin, les cadeaux envoyés à des journalistes hors lancement produit à différents moments de l’année (fêtes de fin d’année, été, etc) ou même sans raisons « apparentes » particulières peuvent poser problème, notamment lorsque leur valeur ne correspond pas aux pratiques habituelles des petits cadeaux d’affaires.

Le cadeau de presse qui est une pratique courante et parfois incontestablement nécessaire (ou tout au moins justifiable), soulève indéniablement des questions d’ordres éthiques qui sont d’ailleurs parfois prévues et tranchées plus ou moins directement par les chartes journalistiques ou par celles des organes de presse. Le questionnement éthique devient par ailleurs de plus en plus complexe dans la mesure où de nombreux journalistes ou animateurs ont également une audience personnelle par le biais de leurs comptes sociaux. Comme le montre l’exemple spectaculaire ci-dessous, un cadeau presse / animateur peut avoir des retombées spectaculaires en dehors même du canal presse.

Ici et , deux regard de journalistes sur les cadeaux de presse.

Ci-dessous un Tweet d’Oprah Winfrey diffusé à 16 millions d’abonnés et ayant provoqué plus de 1600 reprises presses et une hausse de capitalisation boursière de 140 millions de $ pour le fabricant Seb. Il s’agit d’un tweet désintéressé mais dont la source sont des cadeaux « presse » faits à la star et son équipe.