Définition : Tarification dynamique

La tarification dynamique est un mode de fixation et d’optimisation des prix par lequel les prix varient plus ou moins fréquemment de manière dynamique et automatique (parfois jusqu’à plusieurs fois par jour) en fonction de différents paramètres internes (stock, disponibilité, …) ou de contextes (données clients, concurrence, conditions météo, demande, etc.).

Le principe de la tarification dynamique n’est pas totalement nouveau en soi dans la mesure où les « vieilles pratiques » de yield management en vigueur dans le transport ou l’hôtellerie constituent une forme de tarification dynamique.

Les pratiques de tarification dynamique se sont cependant fortement développées avec le développement du e-commerce car celui-ci facilite le changement de prix en temps réel et la collecte / utilisation des données traitées par les algorithmes de pricing. Amazon est souvent cité comme le symbole de ces nouvelles pratiques de tarification dynamique en changeant plusieurs millions de prix par jour. L’importance croissante des places de marché (marketplace) et des comparateurs de prix (Google Shopping) a également joué un rôle dans la montée en puissance des pratiques de tarifications dynamiques.

Sous le terme de tarification dynamique peuvent se retrouver différentes pratiques parfois mixées :


  • tarification basée sur l’état des stocks (le prix augmente si les stocks sont bas)

  • surge pricing « à la Uber »

  • pratiques d’alignements dynamiques dans le cadre d’un dispositif de pricing intelligence

  • pratiques classiques de yield management liées à des coûts fixes

  • prix dynamique en fonction du profil client / prospect et d’une sensibilité supposée au prix

  • prix dynamique décroissant en fonction de la composition du panier et des quantités (voir le modèle Jet.com)



En dehors de l’éventuelle complexité algorithmique du pricing dynamique, certaines pratiques peuvent se heurter à des problèmes de perception et d’image, à des problèmes de cohérence d’une visite à l’autre ou d’un canal à l’autre et éventuellement à des problèmes d’ordre juridique.

Les pratiques de tarification dynamique pourraient également être amenées à se développer dans une certaine mesure dans le domaine des points de vente physiques avec le développement des étiquettes RFID.

 

 
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn