Définition : Crash d’application mobile

Le crash d’application mobile correspond à un dysfonctionnement technique par lequel une application se fige pour une action ou fonctionnalité donnée et nécessite la fermeture et un éventuel redémarrage. Un crash peut être du à un bug ou un défaut de codage du coté de l’application ou à un problème du coté des serveurs l’alimentant en données.

L’occurrence de crashes est quasiment inévitable, mais le but est de réduire ces derniers au minimum. En effet, ils peuvent être sources d’abandons de transactions et de mauvaise réputation sur les magasins d’applications. Ils jouent donc un rôle important dans le domaine de l’ASO et de la m-réputation. Leur niveau, traduit le plus souvent par un taux de crashes, est indiqué par les outils d’app analytics qui permettent également une aide à l’identification et la compréhension de ces incidents. Pour éviter des crashes initiaux pouvant être dévastateurs en terme d’image de nombreux éditeurs utilisent le principe du soft lunch ou du store privé.

Les crashes d’applications sont beaucoup plus courants que les « plantages » de navigateurs web car l’application doit souvent être développée pour plusieurs systèmes d’exploitation mobile (Ios, Android, Windows Phone, etc.) et peut être utilisée sur un très grand nombre de modèles de smartphone différents.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn