Définition : Analyse des sentiments

L’analyse des sentiments est une démarche principalement basée sur le text mining et l’analyse sémantique qui permet de déterminer la « position » des individus étudiés à l’égard d’une marque ou d’un événement. L’analyse des sentiments peut cependant également reposer sur d’autres éléments que les données textuelles. Elle peut par exemple être basée sur l’usage des émoticones (emojis), sur les « émotions » facebook, sur l’analyse de la voix ou même sur le facial coding / decoding.

Lorsqu’elle est basée sur la fouille textuelle, l’analyse des sentiments peut porter sur des verbatims issus des réseaux sociaux, des avis, forums, de données d’études qualitatives ou quantitatives, etc. Les sentiments sont généralement classés en trois types : négatifs, neutres et positifs.

L’analyse des sentiments est une notion proche de celle d’analyse des émotions, mais elle va généralement moins loin dans l’analyse et se contente souvent de déterminer trois niveaux (favorable, neutre, défavorable) à l’égard de la marque, de l’individu ou de l’événement.

Un exemple d’analyse des sentiments faite dans le cadre d’une démarche de social listening effectuée dans le cadre d’une campagne publicitaire Pepsi ayant généré un bad buzz (source Talkwater) :





 

L’analyse des sentiments effectuée sur les réseaux sociaux dans le cadre d’une étude de l’environnement concurrentiel (source Digimind) :



 

Une analyse des sentiments réalisée par secteurs d’activités qui montre sans surprise que la tonalité moyenne des sentiments exprimé varie selon les secteurs (Source Brandwatch) :



 

Un exemple d’utilisation de la reconnaissance des expressions faciales à des fins d’études d’efficacité et de prédictions :



Une interview intéressante abordant les études sur les réseaux sociaux et l’analyse des sentiments :



 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn