Définition : Pression publicitaire

La pression publicitaire est une notion qui peut prendre différentes significations selon le contexte d’utilisation. La pression publicitaire peut être abordée sur un plan général, pour un annonceur, pour une campagne ou pour un media / support.

Sur un plan général, la pression publicitaire désigne le nombre de messages publicitaires présents dans l’environnement. Cette pression publicitaire est souvent caractérisée en mesurant le nombre moyen de messages publicitaires auxquels est soumis un individu dans une journée. Selon les sources, selon que l’individu soit urbain ou non et selon ce que l’on comptabilise comme messages publicitaires, ce nombre est de 500 à 2000 par jour.

Quelque soit le chiffre retenu, il est indéniable que la pression publicitaire est en constante progression.

Pour un annonceur ou une campagne, la pression publicitaire traduit le nombre de fois ou un individu appartenant à la cible est touché par un message de l’annonceur ou de la campagne. Cette pression publicitaire peut être, entre autres, illustrée par le GRP ou la fréquence.

Pour un média ou un support, la pression publicitaire mesure l’intensité de la présence d’annonces publicitaires sur ce média ou support. Par exemple la pression publicitaire sur un axe routier peut se mesurer par le nombre d’affiches 4X3 sur un kilomètre. Sur un titre de presse, la pression publicitaire peut se traduire par la pagination publicitaire.
Une pression publicitaire excessive sur un support dessert généralement l’efficacité publicitaire, c’est un élément qui peut être éventuellement pris en compte dans les choix de médiaplanning.

La notion de pression publicitaire en TV peut également parfois se mesurer en fonction d’une estimation des investissements bruts réalisés sur une période ou autour d’un événement sportif par exemple.

La pression publicitaire est une notion proche, mais différente de la pression marketing et souvent complémentaire de la notion d’intrusivité publicitaire.

Voir également pression publicitaire Internet.

Voir l’évolution globale de la pression publicitaire à partir de la page 128 :



 
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn