Définition : Loi informatique et libertés

La loi informatique et libertés a été créée en 1978 et modifiée notamment en 2004. Elle s’applique à tous les traitements automatisés de données personnelles.

Elle doit donc être notamment prise en compte dans le contexte du marketing direct qui ne peut être utilisé sans recours à des données personnelles.

Les principales dispositions de la loi informatiques et libertés sont :

– l’obligation de déclaration des fichiers contenant des données personnelles auprès de la CNIL
– l’interdiction sauf exceptions de la collecte de données sensibles (religion, santé, politique,..)
– le principe de loyauté de la collecte
– l’obligation d’assurer la sécurité des données collectées
– l’obligation d’information des individus auprès desquels s’effectue la collecte.
– le droit d’accès, de rectification et de suppression

La Loi Informatique et libertés a créé la CNIL, « institution indépendante chargée de veiller au respect de l’identité humaine, de la vie privée et des libertés dans un monde numérique. »

Voir aussi : correspondant informatique et libertés ou CIL



Ci-dessous, un extrait de la Loi Informatiques et libertés :

Pour accéder à l’intégralité du texte : cliquez ici

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn